Succès renouvelé pour la matinale Supply Chain de Lyon le 29 septembre 2016

Co-organisée par VIF, l’ARIA Auvergne Rhône Alpes et l’ISARA, la dernière édition de nos matinales Supply Chain s’est déroulée à Lyon le jeudi 29 septembre 2016.

Elle a rencontré un franc succès avec plus de 50 dirigeants et responsables Supply chain de PME et groupes agroalimentaires, réunis pour assister aux retours d’expérience des groupes SVA JEAN ROZÉ et PIERRE SCHMIDT dans les domaines de la prévision de ventes et de la planification.

logo-isaraaria

Ne ratez pas la prochaine édition à Lille le 30 mars 2017 et inscrivez-vous ici dès aujourd’hui à cette matinale au cours de laquelle la société CERELIA (leader européen des pâtes ménagères, produits à marques Croustipate , 250 M€,  5 sites) partagera son expérience.

sva

Filiale industrielle du groupe Intermarché, spécialisée dans l’abattage et la transformation de viande en ultra-frais, La société SVA JEAN ROZE a réalisé plus de 5 milliards d’euros de CA en 2016 avec plus de 21 sites industriels et logistiques et plus 3700 collaborateurs.

Au sein du groupe SVA JEAN ROZE, les sociétés SAVIEL sont spécialisés dans les activités de 3e et 4e transformation (viandes hachées, piécées et élaborées).

En introduction, Cyril BARCET, Directeur de site de la SAVIEL basée à Tain l’hermitage, a clairement rappelé les objectifs de ce projet d’amélioration des prévisions de ventes :

“L’enjeu était pour nous de mieux anticiper les débuts et fins de saison compte tenu de leurs impacts en termes de gestion des effectifs (doublement ou dédoublement des équipes, intégration des intérimaires …), de commande de la matière au bon moment, de montée en stock des produits finis. Les objectifs étaient clairement d’amener de la sérénité dans les ateliers de production, d’améliorer la performance industrielle, de limiter les dégagements tout en maintenant le taux de service (>99,5%)”

Géraldine JULLIEN, coordinatrice du projet prévision des ventes a présenté très concrètement les contraintes liées aux produits saisonniers à DLC courte. En effet, à la forte saisonnalité de la majorité des produits s’ajoute un fort effet météo, couplé parfois à une contrainte des jours fériés qui imposent une répartition des ventes particulière ces semaines là  :

“ Le début de la saison est très compliqué à prévoir car les ventes peuvent doubler d’une journée à l’autre si la météo est favorable. L’ajout d’une tendance positive ou négative à la famille de produit permet de faire réagir les prévisions rapidement selon ces paramètres … Le logiciel permet de gérer efficacement les jours fériés car il a tout en mémoire et on peut lui dire de se baser sur une semaine similaire dans le passé”.

Pour finir, Géraldine JULLIEN a illustré les gains constatés grâce à la mise en place de VIF prévision des ventes : “Six mois après démarrage, le système a permis d’améliorer la précision des prévisions. Le taux de service n’a pas été dégradé et on constate une plus grande sérénité dans les ateliers et dans les relations avec les abattoirs fournisseurs”.

Après ce 1er retour d’expérience du groupe SVA JEAN ROZE dans le domaine de la prévision des ventes, le groupe PIERRE SCHMIDT a poursuivi avec un retour d’expérience éclairant en matière de planification.

groupe-pierre-schmidt-agroalimentaire-alsace-charcuterie-usine-batimentSpécialiste des produits charcutiers et traiteurs Alsaciens, le groupe Pierre Schmidt Stoeffler a des racines en Alsace depuis plus d’un siècle. Issu du rapprochement en 2008 de 2 entreprises créées respectivement en 1911 et 1946, le groupe emploie aujourd’hui 860 personnes, produit 34000 Tonnes sur ses 4 sites de production et réalise un chiffre d’affaires de 144 M€.

 

Leader sur ces principaux marchés, n°1 de la tarte flambée fraîche, de la choucroute et de la charcuterie alsacienne, cet industriel a lancé en 2015 un projet d’optimisation de la planification industrielle.

Lors de son témoignage, M.Ruffenach, directeur Supply Chain, a exposé l’organisation de ses équipes en 3 pôles Télévente/ Planning et Logistique, les processus de planification industrielle (PDP) mis en place, ainsi que les objectifs du projet : “Nous voulions partager et harmoniser les pratiques au sein du groupe, améliorer le taux de service et la productivité et limiter les déstockages”.

M.Bourry, planificateur usine charcuterie, a ensuite expliqué les contraintes rencontrées par son équipe :  » Des DLC comprises entre 14 et 28 jours limitent clairement la durée de vie interne des produits à 5 à 9 jours maximum. Ensuite, nos process industriels sont très différents selon les produits et les ateliers : des process en ligne pour les tartes flambées, des process avec multiples étapes de préparation pour les choucroutes ». Enfin,  M. Bourry a décrit la façon dont le logiciel de planification lui permet d’optimiser son planning en tenant compte des délais process, des jours de fabrication, des tailles de batch et des ouvertures de ligne.

Réalisé en 11 mois, le projet a été mené en 3 phases, la première a permis de traiter les aspects techniques, les interfaces et les formations, la seconde a consisté à démarrer le 1er site avec le soutien des équipes VIF et la 3ème, réalisée en autonomie par les équipes du groupe, a permis de démarrer le 2ème site.  Concernant ce projet, messieurs Ruffenach et Bourry ont insisté sur 2 points : « Il est essentiel de consacrer du temps et de l’attention au rassemblement des données nécessaires. Au final, nous avons eu clairement une excellente surprise en constatant la facilité d’adaptation des planificateurs à l’outil alors qu’ils avaient toujours travaillé sur excel”.

Grâce aux solutions Supply Chain de VIF, le groupe Pierre Schmidt Stoeffler annonce avoir amélioré de 1,5 points son taux de service  tout en diminuant de 6% les déstockages/dégagements. Au delà de ces résultats chiffrés, M. Ruffenach a insisté sur des gains plus qualitatifs et loin d’être négligeables : « Nous avons réussi à augmenter la DLC moyenne livrée au client, à réduire les variations des DLC livrées tout en diminuant les urgences de début de journée très perturbantes pour les équipes industrielles et celles de préparation des commandes ».

vif-sopPour conclure cette matinale, Yohann GALLARD, chef de produit Supply Chain chez VIF, a présenté le dernier né de la suite Supply Chain Planning de VIF : VIF S&OP, qui fournit aux équipes dirigeantes de PME et groupes agroalimentaires une solution métier pour simuler et piloter le développement moyen terme de leur entreprise et atteindre leurs objectifs stratégiques.

 

VIF S&OP intègre nativement toutes les spécificités métier de l’agroalimentaire:  couverture des achats de matières stratégiques, appels d’offres MDD, innovations produits, flux poussés, équilibrage matières, contraintes qualité …

VIF S&OP permet de simuler régulièrement différents scénarios, synchronisant les visions commerciale, industrielle, supply chain et financière dans un environnement unique et partagé, où les risques et opportunités sont clairement identifiés et évalués.

Demandez dès à présent notre livre blanc, co-réalisé avec le CXP, sur les pratiques d’anticipation moyen terme et le processus S&OP dans l’industrie agroalimentaire.

Retrouvez ici tous les articles concernant les autres matinales et la Supply Chain.

 

 

Yohann Gallard

Chef de produit Supply Chain